Gagner du temps au cabinet dentaire quand vous reviendrez après le confinement

La période actuelle suscite de nombreuses inquiétudes parmi les praticiens.

Inquiétudes pour le moins justifiées :

  • Baisse phénoménale de chiffre d’affaire avec les charges qui continuent de tomber tous les mois, donc pour certains : une catastrophe financière
  • Santé des patients qui se dégrade pendant les semaines de confinement
  • Un retour « le jour d’après » qui risque d’être particulièrement difficile, avec des patients qui vont affluer, avec des urgences
  • Etc

A votre retour, les journées risquent d’être longues.
Très longues.

Pourtant :
Et si c’était le moment de changer de méthode ?

Et si cette période de « pause imposée » était une opportunité extraordinaire
pour mettre en place un changement global dans votre façon de travailler ?

Pour aller plus vite, soigner plus rapidement vos patients,
tout en allégeant vos journées ?

De nombreux praticiens ont déjà franchi le pas.

Vous avez peut-être déjà entendu parler de ces méthodes, sans jamais avoir eu véritablement le temps de vous y pencher, justement par manque de temps.

C’est le moment !

Il y a quelques changements à mettre en place, qui pourront surprendre vos patients.

Vos patients pourraient être tentés de vous dire : « Mais pourquoi ne m’avez-vous pas proposé cela plus tôt Docteur ? Pourquoi maintenant ? ».

Et cette période de retour après confinement va être un excellent moment
pour faire passer ce type de modifications de votre façon de faire.

Parce que vous allez pouvoir préparer cette nouvelle organisation pendant les semaines à venir.

Parce que vous allez pouvoir préparer la manière dont vous allez la présenter à vos patients : en leur expliquant qu’au vu du contexte, vous devez organiser différemment votre activité pour gagner en efficacité dans les traitements.

Au retour, tous les patients vont être pressés.

Et face à cet afflux, vos journées ne seront pas extensibles.
En tout cas, pas infiniment extensibles…

Face à ces contraintes connues de tous, les changements proposés devraient être logiquement acceptés par vos patients, qui au final gagneront tous à ce que votre gestion du temps s’améliore.

Car avec cette nouvelle manière de faire : tous seront soignés plus rapidement !

Nous allons voir comment…

En effet, cette méthode va même pouvoir vous aider à compenser assez rapidement le manque à gagner de cette période.

Et surtout, cela évitera que la santé bucco-dentaire de vos patients, privés de soins pendant de longues semaines, ne continue de se dégrader !

Le caractère extraordinaire de la période que nous vivons actuellement
permet de changer votre organisation.

Et d’expliquer ces changements de façon que leur nécessité paraisse naturelle à tous vos patients, y compris les plus anciens, les plus casaniers et les plus attachés à vos précédentes façons de faire.

Profitez-en !

L’objectif de cette nouvelle manière de procéder :

C’est de vous permettre dès votre retour au cabinet dentaire d’aller plus vite, et de soigner plus rapidement vos patients.

L’idée ?

C’est de sortir de la simple gestion des urgences ou de la demande immédiate des patients, et d’obtenir une meilleure santé bucco-dentaire globale pour eux sur le long terme.

Avec des traitements plus ambitieux, comme on va le voir.

Ce qui permet, une fois cela mis en place :

  • d’avoir des rendez-vous plus longs (et donc de moins courir du matin au soir),
  • de perdre moins de temps entre les rendez-vous,
  • d’avoir des patients mieux soignés, plus vite, sans attendre que leur santé se dégrade,
  • et accessoirement pour le praticien : de gagner plus (le plus souvent) !

Pour cela, bien-sûr, il va falloir expliquer aux patients.

Ce qui n’est pas toujours évident, et qui peut rendre mal à l’aise une partie des praticiens.

Et c’est tout à fait normal : ce n’est pas quelque chose que l’on apprend à faire à la fac.

On y apprend à soigner des dents…
… pas à communiquer sur des traitements ambitieux pour assurer la santé des patients sur le long terme.

Du coup : beaucoup de praticiens n’osent pas proposer des traitements plus ambitieux que ce pourquoi les patients sont venus.

De peur de donner l’impression qu’ils poussent à la consommation.

Logiquement, vous voulez répondre à la demande du patient : « j’ai mal à cette dent ».

Pourtant, vous le savez très bien : proposer des traitements globaux
est bien plus efficace sur le long terme.

Anticiper des problèmes, faire de la prévention, permet d’éviter bien des complications
par la suite.

D’ailleurs, en tant que praticien, il y a même une obligation morale : celle d’informer le patient sur l’état global de leur santé dentaire.

Le changement que nous vous proposons de mettre en place ?
C’est de passer systématiquement au diagnostic global.

L’approche globale est phénoménale car elle permet au patient de se rendre compte de son état général de santé bucco-dentaire.

Il est alors soigné plus vite, sans attendre que la situation se dégrade.

(Bien-sûr, cela n’empêche pas de soulager tout de même tout de suite l’urgence !)

Cela rassure le patient, car il va sentir qu’il a affaire à un soignant qui lui explique les choses telles qu’elles sont, sans pousser à la consommation mais en laissant le choix de manière éclairée au patient.

Pour le praticien, l’avantage est qu’il présente des traitements globaux, plus ambitieux et donc avec plus de choses à faire…

… et mathématiquement, plus il va en présenter, plus il va y avoir de traitements acceptés.

Surtout si c’est bien fait : cela va susciter de la confiance.

C’est donc du gagnant-gagnant.

Et cela évite le risque de se retrouver un jour avec des patients dont la santé se dégrade, et qui ont alors tendance à penser « Eh oui, mais il ne m’avait pas dit ça le docteur ».

Ce qui est important : c’est une communication bien réglée et donc efficace, pour expliquer les choses.

Dans le contexte de la crise du Coronavirus : il va falloir abattre beaucoup de travail lors du retour à la normale.

Donc il va falloir prioriser, et c’est un excellent moment pour voir les choses dans leur ensemble.

Et donc passer au traitement global.

Et une fois qu’on passe au traitement global, on va pouvoir naturellement allonger les rendez-vous, en regroupant les actes, et aussi définir les rendez-vous prioritaires.

Du coup il y a moins de stress,

Vous allez moins courir d’une urgence à l’autre,

Avoir plus de qualité au niveau des prestations, des patients plus satisfaits…

… et un praticien plus heureux.

Passer au diagnostic global est un élément clé pour gagner en efficacité au cabinet dentaire.

La plupart des praticiens qui ont mis ça en place ne reviendraient pour rien au monde à leur ancienne manière de travailler.

Bien-sûr, ce n’est pas évident à mettre en place : il faut avoir les bonnes méthodes, apprendre à le communiquer auprès des patients, etc.

Dans nos prochains articles, nous vous donnerons des pistes de réflexions supplémentaires pour accompagner ces changements dans les meilleures conditions.

Merci de nous faire part de vos suggestions et retours dans les commentaires ci-dessous. Nous nous ferons un plaisir d’y répondre.

A très bientôt.

3 réponses sur “Gagner du temps au cabinet dentaire quand vous reviendrez après le confinement”

  1. Bonjour
    J’ai été très intéressée par votre vidéo conférence du mois de mars que j’ai regardé en rediffusion le dimanche 29 mars.
    Vous proposiez de tester votre méthode gratuitement pendant 1 mois, je me suis inscrite et à ce jour je n’ai reçu aucun identifiant pour me connecter à votre site.
    Je profite donc de ce blogspot pour réitérer ma demande.
    Merci pour tous vos bons conseils
    Bien cordialement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *