Une reprise sous tension ? Et si c’était une belle occasion de gagner en efficacité ?

Quelque soit le contexte, la gestion du temps est au cœur de la performance du cabinet dentaire. Les principes d’une bonne gestion du temps évoqués dans cet article, sont intemporels.

Ils sont d’autant plus utiles après de longues semaines d’arrêt, quand la reprise est là, avec ses nombreuses contraintes.

Exemple : la reprise post confinement (covid19) a imposé un nombre de patients admis par jour extrêmement limité, pour pouvoir assurer les règles d’hygiènes imposées ; l’aération des locaux entre chaque patient, et toutes les recommandations que vous connaissez…

Au maximum 8 patients par jour, ou un peu plus, si vous élargissez vos horaires de consultation.

Qui sait si ces contraintes ne vous seront pas de nouveau imposées par la suite,
par une nouvelle crise sanitaire.

C’est certain : il faut s’organiser différemment.

Étrange coïncidence : nos recommandations pour un cabinet dentaire qui fonctionne bien, sont de 8 patients par jour en moyenne.

Et ce, bien avant la crise sanitaire.

Pourquoi un tel chiffre ?

Pour permettre des rendez-vous longs.
L’un des secrets de l’efficacité au cabinet dentaire.

8 patients en « temps normal », c’est une moyenne bien-sûr :
Vous gardez des rendez-vous plus courts, pour les contrôles, les détartrages par exemple.
Mais à côté, vous avez également des rendez-vous beaucoup plus longs.
D’1h30, 2h, voire plus.

« 2h par rendez-vous ?! »
Cela peut paraître fou pour certains, extrêmement difficile, voire insensé.

Mais si vous avez des traitements ambitieux à réaliser, notamment après la mise en place du diagnostic global (voir cet article : gagner du temps au cabinet dentaire après le confinement).

… ces longs rendez-vous s’imposent.

Impossible de faire avancer rapidement ces traitements avec des rendez-vous de 30 minutes.
A moins de faire revenir le patient 4, 5, 6 fois ou plus…
ce qui est hors de question dans un contexte de crise…
… et c’est aussi une perte de temps et en efficacité pour tous, même en temps normal.

Malgré son côté dramatique par bien des aspects, la période de crise est aussi une occasion de transformer votre activité.

De gagner en efficacité.

Mettre en place des rendez-vous longs est aujourd’hui indispensable pour des questions d’hygiène. C’est aussi la condition pour valoriser vos journées : ces rendez-vous vous permettent d’avancer vos traitements ambitieux, de transformer des temps “morts” en temps “productifs” et donc de rentabiliser votre activité.

Mettre en place ces rendez-vous longs vous fait gagner énormément de temps… En appliquant ce principe, vous ne voudrez plus revenir à votre ancienne manière de vous organiser.

Vos patients non plus.

Car cela vous permet de réduire le délai de réalisation de vos traitements plus ambitieux ;

Vous gagnez un temps phénoménal sur tous les moments « perdus » entre 2 patients (accueil, discussions, préparations, encaissements, désinfections, etc) ;

Sans compter l’aspect écologique : réduction du nombre de consommables, de l’utilisation des produits de stérilisation, de la consommation d’eau, d’anesthésiants…

Bien-sûr, beaucoup de praticiens sont à priori réticents aux rendez-vous longs :

  • « C’est fatiguant » (garder la concentration pendant 2h n’est pas évident !) :
    En fait, c’est une question d’entraînement, il faut avancer de manière progressive…
  • « Cela va être beaucoup trop long pour le patient ! »
    Oui, cela peut paraître long… mais lorsque le patient a compris ce qu’il y gagne, il est acquis. Pour cela, de bons protocoles de communication sont indispensables…
  • « Et si le patient ne vient pas » :
    Oui, il va falloir éduquer les patients, dès le premier rendez-vous. Toujours en vous appuyant sur de bons protocoles de communication. Protocoles nécessaires également en réaction aux rendez-vous manqués. Mais un patient qui a bien compris l’importance de respecter ces rendez-vous longs… ne ratera pas son rendez-vous.
  • « Mais je ne pourrai pas remplir des rendez-vous si longs ! »
    Il est logique de grouper les actes, et donc de s’organiser pour cela. L’objectif est de faire avancer le traitement, mais pas de discuter avec le patient. Il est crucial de dimensionner le rendez-vous en fonction des actes que vous souhaitez pratiquer… ce qui demande de la planification.

Il va falloir revoir tout votre agenda, pour une gestion de votre temps bien plus productive.

Et apprendre à faire adhérer vos patients à cette nouvelle organisation. En soignant votre communication pour les convaincre qu’ils y gagnent beaucoup (notamment parce que le délai de mise en œuvre de leur traitement est drastiquement réduit ! ).

La contrainte liée aux crises sanitaires est une excellente opportunité pour expliquer tout cela aux patients, qui sont bien conscients de leur caractère « extraordinaire » , et prêts à accepter des changements ;

Et de mettre en pratique cette nouvelle organisation.

Si vous souhaitez aller plus loin, nous vous proposons de vous aider avec notre formation « Dentistes Zen et Accomplis » qui vous détaille la méthode et les protocoles de A & Z pour mettre tout cela en place progressivement en procédant pas à pas.

Faites-nous part de vos suggestions et retours dans les commentaires ci-dessous. Nous nous ferons un plaisir d’y répondre.

A très bientôt.

Gagner du temps au cabinet dentaire quand vous reviendrez après le confinement

La période actuelle suscite de nombreuses inquiétudes parmi les praticiens.

Inquiétudes pour le moins justifiées :

  • Baisse phénoménale de chiffre d’affaire avec les charges qui continuent de tomber tous les mois, donc pour certains : une catastrophe financière
  • Santé des patients qui se dégrade pendant les semaines de confinement
  • Un retour « le jour d’après » qui risque d’être particulièrement difficile, avec des patients qui vont affluer, avec des urgences
  • Etc

A votre retour, les journées risquent d’être longues.
Très longues.

Pourtant :
Et si c’était le moment de changer de méthode ?

Et si cette période de « pause imposée » était une opportunité extraordinaire
pour mettre en place un changement global dans votre façon de travailler ?

Pour aller plus vite, soigner plus rapidement vos patients,
tout en allégeant vos journées ?

De nombreux praticiens ont déjà franchi le pas.

Vous avez peut-être déjà entendu parler de ces méthodes, sans jamais avoir eu véritablement le temps de vous y pencher, justement par manque de temps.

C’est le moment !

Il y a quelques changements à mettre en place, qui pourront surprendre vos patients.

Vos patients pourraient être tentés de vous dire : « Mais pourquoi ne m’avez-vous pas proposé cela plus tôt Docteur ? Pourquoi maintenant ? ».

Et cette période de retour après confinement va être un excellent moment
pour faire passer ce type de modifications de votre façon de faire.

Parce que vous allez pouvoir préparer cette nouvelle organisation pendant les semaines à venir.

Parce que vous allez pouvoir préparer la manière dont vous allez la présenter à vos patients : en leur expliquant qu’au vu du contexte, vous devez organiser différemment votre activité pour gagner en efficacité dans les traitements.

Au retour, tous les patients vont être pressés.

Et face à cet afflux, vos journées ne seront pas extensibles.
En tout cas, pas infiniment extensibles…

Face à ces contraintes connues de tous, les changements proposés devraient être logiquement acceptés par vos patients, qui au final gagneront tous à ce que votre gestion du temps s’améliore.

Car avec cette nouvelle manière de faire : tous seront soignés plus rapidement !

Nous allons voir comment…

En effet, cette méthode va même pouvoir vous aider à compenser assez rapidement le manque à gagner de cette période.

Et surtout, cela évitera que la santé bucco-dentaire de vos patients, privés de soins pendant de longues semaines, ne continue de se dégrader !

Le caractère extraordinaire de la période que nous vivons actuellement
permet de changer votre organisation.

Et d’expliquer ces changements de façon que leur nécessité paraisse naturelle à tous vos patients, y compris les plus anciens, les plus casaniers et les plus attachés à vos précédentes façons de faire.

Profitez-en !

L’objectif de cette nouvelle manière de procéder :

C’est de vous permettre dès votre retour au cabinet dentaire d’aller plus vite, et de soigner plus rapidement vos patients.

L’idée ?

C’est de sortir de la simple gestion des urgences ou de la demande immédiate des patients, et d’obtenir une meilleure santé bucco-dentaire globale pour eux sur le long terme.

Avec des traitements plus ambitieux, comme on va le voir.

Ce qui permet, une fois cela mis en place :

  • d’avoir des rendez-vous plus longs (et donc de moins courir du matin au soir),
  • de perdre moins de temps entre les rendez-vous,
  • d’avoir des patients mieux soignés, plus vite, sans attendre que leur santé se dégrade,
  • et accessoirement pour le praticien : de gagner plus (le plus souvent) !

Pour cela, bien-sûr, il va falloir expliquer aux patients.

Ce qui n’est pas toujours évident, et qui peut rendre mal à l’aise une partie des praticiens.

Et c’est tout à fait normal : ce n’est pas quelque chose que l’on apprend à faire à la fac.

On y apprend à soigner des dents…
… pas à communiquer sur des traitements ambitieux pour assurer la santé des patients sur le long terme.

Du coup : beaucoup de praticiens n’osent pas proposer des traitements plus ambitieux que ce pourquoi les patients sont venus.

De peur de donner l’impression qu’ils poussent à la consommation.

Logiquement, vous voulez répondre à la demande du patient : « j’ai mal à cette dent ».

Pourtant, vous le savez très bien : proposer des traitements globaux
est bien plus efficace sur le long terme.

Anticiper des problèmes, faire de la prévention, permet d’éviter bien des complications
par la suite.

D’ailleurs, en tant que praticien, il y a même une obligation morale : celle d’informer le patient sur l’état global de leur santé dentaire.

Le changement que nous vous proposons de mettre en place ?
C’est de passer systématiquement au diagnostic global.

L’approche globale est phénoménale car elle permet au patient de se rendre compte de son état général de santé bucco-dentaire.

Il est alors soigné plus vite, sans attendre que la situation se dégrade.

(Bien-sûr, cela n’empêche pas de soulager tout de même tout de suite l’urgence !)

Cela rassure le patient, car il va sentir qu’il a affaire à un soignant qui lui explique les choses telles qu’elles sont, sans pousser à la consommation mais en laissant le choix de manière éclairée au patient.

Pour le praticien, l’avantage est qu’il présente des traitements globaux, plus ambitieux et donc avec plus de choses à faire…

… et mathématiquement, plus il va en présenter, plus il va y avoir de traitements acceptés.

Surtout si c’est bien fait : cela va susciter de la confiance.

C’est donc du gagnant-gagnant.

Et cela évite le risque de se retrouver un jour avec des patients dont la santé se dégrade, et qui ont alors tendance à penser « Eh oui, mais il ne m’avait pas dit ça le docteur ».

Ce qui est important : c’est une communication bien réglée et donc efficace, pour expliquer les choses.

Dans le contexte de la crise du Coronavirus : il va falloir abattre beaucoup de travail lors du retour à la normale.

Donc il va falloir prioriser, et c’est un excellent moment pour voir les choses dans leur ensemble.

Et donc passer au traitement global.

Et une fois qu’on passe au traitement global, on va pouvoir naturellement allonger les rendez-vous, en regroupant les actes, et aussi définir les rendez-vous prioritaires.

Du coup il y a moins de stress,

Vous allez moins courir d’une urgence à l’autre,

Avoir plus de qualité au niveau des prestations, des patients plus satisfaits…

… et un praticien plus heureux.

Passer au diagnostic global est un élément clé pour gagner en efficacité au cabinet dentaire.

La plupart des praticiens qui ont mis ça en place ne reviendraient pour rien au monde à leur ancienne manière de travailler.

Bien-sûr, ce n’est pas évident à mettre en place : il faut avoir les bonnes méthodes, apprendre à le communiquer auprès des patients, etc.

Dans nos prochains articles, nous vous donnerons des pistes de réflexions supplémentaires pour accompagner ces changements dans les meilleures conditions.

Merci de nous faire part de vos suggestions et retours dans les commentaires ci-dessous. Nous nous ferons un plaisir d’y répondre.

A très bientôt.

Les témoignages de nos clients

Il ou elles sont de plus en plus nombreux à nous faire confiance.
Avec des résultats concrets à la clef.

Sur cette page, une partie des témoignages des chirurgiens dentistes que nous accompagnons, dont :

  1. Nos clients ayant suivi la formation Dentiste Zen & Accompli.
  2. Les participants à nos conférences en ligne.

1 – Nos clients ayant suivi la formation Dentiste Zen & Accompli

Les Docteurs François R (38) et Isabelle M. (91),vous parlent de leurs expériences et des résultats obtenus,
en terme de meilleure qualité de vie, d’agenda mieux géré et de sérénité au travail,
sans compter les résultats financiers, en suivant Dentiste Zen & Accompli.

Regardez ces 2 courtes vidéos ici :

Dr. Isabelle M. – cliquez ici pour voir son témoignage
Dr. François R. – cliquez ici pour voir son témoignage

Le témoignage du Dr. Pascale P. :

Pourquoi avez-vous décidé de travailler avec Christophe Barral ?
Christophe Barral m’a été conseillé par une ami et consœur qui avait été ravie de ses services. Je reprenais un cabinet à Lyon et j’avais de sérieuses difficultés financières, dues à un montage financier très désavantageux pour moi.

Quelle était la situation avant de commencer ?
“Déjà formé aux techniques d’organisation dans le passé par un autre cabinet, je voulais une aide pour me remettre sur les rails. Pour suivre ma petite équipe en termes de management et pour reprendre toutes les bonnes habitudes un peu laissées de côté. On ne peut pas faire sans : l’accompagnement d’un bon consultant, la vision de quelqu’un d’extérieur, et son écoute affûtée ! Tout cela permet de grandir !

Ce que cela vous a permis d’accomplir personnellement et financièrement ?
“Personnellement et professionnellement j’ai découvert et appliqué les principes de communication non violente. Cela a changé l’ambiance au cabinet, avec l’équipe et avec les patients. C’est un autre orbite de communication. Vraiment. 
Avec les patients cela m’a remise sur les rails d’une communication efficace et bénéfique en termes d’acceptation des plans de traitement
Christophe Barral m’a guidé dans le fait de dire les bons mots. Au bon moment et toujours en termes positifs.

Quel a été le conseil le plus marquant, le truc qui a fait la différence pour vous ?
“Le fait de parler en termes de bénéfices pour eux aux patients. 
Cela a fait une grande différence dans ma façon de présenter mes plans de traitement.

Seriez-vous prêts à recommander Christophe Barral à des collègues ?
“Oui, évidemment. La raison en est très simple : tous nos échanges, tout le travail fait ensemble était fait dans une grande bienveillance et une grande humanité. Et ça, ça compte énormément.

Le témoignage du Dr. Véronique L. :

Quelle était la situation avant de commencer ?
“Les hauts et les bas incessants de mon activité générait beaucoup de stress.
Je ne savais pas comment y remédier et cette situation me pesait beaucoup.

Quels résultats avez-vous obtenus ?
” Pendant mon année de coaching et les mois qui ont suivi, j’ai vu mon résultat doubler !

Quel a été le conseil le plus marquant, le truc qui a fait la différence pour vous ?
” L’apport majeur de cette année de formation est le fait de mieux comprendre mes patients. J’ai appris à mieux comprendre mes erreurs, à mieux présenter les plans de traitement. Être plus à l’écoute, tout simplement.
Et mes résultats s’en sont fortement ressentis, positivement.

Seriez-vous prêts à recommander  Christophe Barral à des collègues ?”
Oui, bien entendu”.

Les membres de nos formations profitent aussi du groupe privé
(dont voici 2 extraits)
, où ils partagent leurs avancées avec la communauté.

2 – Les participants à nos conférences en ligne

Retours e-mails de quelques participants à nos conférences

Dr Valérie-Anne D. – J’ai découvert avec joie votre travail dans la conférence vidéo que vous nous avez offerte, vous nous apportez beaucoup d’espoir dans notre future pratique qui sera issue de vos connaissances, car on a qu’une seule envie c’est de vous suivre ! […] je suis heureuse de ma découverte, votre calme et votre patience font un bien fou, merci infiniment.

Dr Guillaume A. – Merci bcp pour cette excellente initiative !

Dr Anne T. – J’ai suivi votre conférence en rediffusion que j’ai trouvé très intéressante

Dr Adèle M. – Je viens de visionner votre conférence en ligne cela m’a beaucoup intéressé.

Le Reste à Charge Zéro vous inquiète ? Voici comment le tourner à votre avantage

Il y a beaucoup d’inquiétudes dans la profession dentaire autour du Reste à Charge Zéro.

Les patients vont pouvoir bénéficier de traitements dentaires sans dépenser un sou.

Les prix de certaines de vos prestations sont maintenant encadrés.

Comment préserver les équilibres financiers au cabinet dentaire avec cette nouvelle contrainte tarifaire ?

Cela risque de se révéler très attractif pour les patients !

Comment continuer à proposer le meilleur traitement pour le patient ? 

Continuer la lecture de « Le Reste à Charge Zéro vous inquiète ? Voici comment le tourner à votre avantage »

Dentiste Zen & Accompli : la raison d’être

Pourquoi avons-nous créé le programme de formation Dentiste Zen et Accompli ?

Pourquoi vous proposer un programme de formation de plus, alors que d’autres offres vous promettent déjà de mieux gérer votre activité au sein de votre cabinet dentaire ?

Et bien tout simplement parce que nous avons souhaité placer l’écologie au cœur de ce programme. Et pas n’importe quelle écologie…

La pratique d’une “double écologie” :

Parce que l’écologie, la préservation de notre environnement et de nos relations avec lui, qu’il s’agisse de l’environnement naturel ou de l’environnement humain, la préservation de la planète que nous allons laisser à nos enfants est l’affaire de tous et de chacun.

Continuer la lecture de « Dentiste Zen & Accompli : la raison d’être »

4 croyances limitantes qui empêchent la performance globale du cabinet dentaire

Votre agenda est généralement surchargé… et il n’est pas rare que vous vous sentiez épuisé le soir, d’avoir couru d’un patient à l’autre toute la journée ?

Vous avez peur que vos patients se sentent un peu comme des vaches à lait, parce qu’ils doivent se faire soigner et n’ont d’autre choix que d’accepter un traitement « trop cher » ?

Vous êtes frustré de devoir souvent refuser des urgences… En plus du problème de déontologie, vous sentez que vos patients sont mécontents quand ils doivent attendre alors qu’ils souffrent…

… mais en même temps, libérer du temps pour les urgences vous paraît impossible sans envoyer toute votre équipe (et vous-même) en burn-out ?

Continuer la lecture de « 4 croyances limitantes qui empêchent la performance globale du cabinet dentaire »